Oulipo

oulipo

OULIPO, L’Abécédaire provisoirement définitif

Auteurs : Valérie Beaudouin, Marcel Bénabou, Frédéric Forte, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Étienne Lécroart, Daniel Levin Becker, Ian Monk, Jacques Roubaud, Olivier Salon
Sous la direction de Paul Fournel et Michèle Audin

Jongler avec les mots…!

OuLiPo. C’est quoi ? C’est qui ? C’est un Ouvroir, un atelier où l’on œuvre pour fabriquer de la Li, de la littérature ! Quelle sorte de Li ? De la Li Po (potentielle).
Les membres de l’Oulipo (on les appelle les Oulipiens) sont des poètes, des écrivains, des mathématiciens. Ils se donnent des règles du jeu pour écrire des textes; c’est ce que l’on appelle la «littérature sous contrainte».

Les contraintes sont variées:

  • On peut s’interdire l’usage d’une voyelle, comme George Perec dans son roman La Disparition (sans aucune).
  • On peut se restreindre à n’utiliser que les lettres du nom de celui ou celle à qui l’on destine son texte.
  • On peut combiner les proverbes pour en créer de nouveaux (Qui trop embrasse vendredi dimanche récolte la tempête…).
  • On peut aussi détourner des textes classiques suivant la méthode S+7 qui consiste à remplacer chaque nom d’un texte par le septième nom trouvé après lui dans le dictionnaire. La cigale et la fourmi devient ainsi la cimaise et la fraction sous la plume de Raymond Queneau.

Voici donc un recueil des œuvres, pour beaucoup inédites, des Oulipiens auxquels se sont associés des peintres de l’Oupeinpo et des artistes de BD de l’Oubapo. À votre tour d’essayer !  Pour en savoir plus